Témoignage de Marie-Reine au retour de La Kimpina

Le Nouvel An Autrement à la Kimpina, c’était du 26 décembre 2016 au 1er janvier 2017.
Pour ma part, cette aventure a commencé bien avant le premier jour du camp ! Elle a débuté avec la communication et la diffusion du tract, les contacts téléphoniques avec chacun des jeunes afin de confirmer que leurs attentes rejoignent notre proposition, et, en équipe d’animation, avec la préparation et les rêves sur chacune des journées.

Quel cadeau de partager la mission des religieuses du Sacré-Cœur en tant que laïque associée, d’être témoin de l’action de Dieu sur le chemin de chacun des jeunes, d’être attendus et
 accueillis par les « locaux », de participer à la vie de la paroisse, de se sentir « chez soi » à la Kimpina, d’être portés dans la prière par nos « marraines » de la communauté des sœurs aînées de Montpellier.

Merci à Marie-Reine pour le témoignage qu’elle nous offre !

Annick


« Cette semaine a été pour moi très ressourçante, à tout point de vue : physique, moral, et spirituel.
Tout d’abord, l’accueil de Sr Claude, d’Annick et de Pauline et leur bienveillance nous ont dès le début permis de nous sentir comme en famille. J’ai apprécié les temps de partage tout simples en début de semaine pour apprendre à nous connaître, puis où nous nous sommes plus confiés les uns aux autres en fin de semaine. Ces temps d’échange vécus dans un climat simple, de confiance, font que l’on s’enrichit les uns les autres, et le Christ nous parle concrètement à travers les autres. J’ai apprécié également la beauté du lieu, ces temps de silence où l’on pouvait encore plus contempler et intérioriser tout ce que l’on entendait. Egalement, les temps de prière/méditation le matin et le soir étaient pour moi très forts : j’ai pu réapprendre à prier avec le cœur, et moins avec la tête ; les enseignements de Sr Claude m’ont particulièrement éclairée.

Ce qui m’a beaucoup touchée cette semaine, c’est la découverte de la « relecture » de vie ; je le faisais déjà inconsciemment mais de façon superficielle et brève, et là, en entrant vraiment dans la relecture de notre année, j’ai appris à mettre des mots sur ce que je ressentais au fond de moi et à utiliser cette relecture pour avancer. On a notamment eu pour thème un jour « la joie », et ce jour-là, j’ai pu relire ces moments de joie profonde que j’avais vécus au cours de l’année 2016 ; et surtout, j’ai pu identifier ce qui me donnait vraiment la joie dans mon quotidien, et ce qui était de « fausses » joies, des joies « apparentes », pas forcément malsaines, mais pas à garder en priorité dans ma vie. Cette prise de conscience a été nette pour moi, et me guide au quotidien désormais.

J’ai pu ainsi relire ma vie dans certains de ses aspects, et également dans ma vie professionnelle. Je me suis notamment « réconciliée » avec mon travail, en prenant conscience de certains points positifs, ce qui en 6 ans de travail n’était pas trop arrivé !

Enfin, la veillée du 31, et le réveillon avec les paroissiens étaient un moment joyeux, où l’on voyait de nos yeux que l’Eglise est avant tout une famille : on ne connait pas les personnes mais très vite les échanges se font simplement, on se sent proche !

Bref, c’est vraiment une semaine où j’ai senti la main de Dieu posée sur moi ! Une semaine où l’on apprend beaucoup de façon concrète sur sa vie, et sur la question de comment avancer, comment mettre Dieu et les autres davantage dans son quotidien.

Et pêle-mêle pour résumer, des moments forts que j’ai appréciés, en mode « brainstorming » :

  • les fous rires au coin du feu
  • le silence
  • les délicieux dîners
  • ces bonnes nuits où l’on se réveille au top le matin
  • la prière à l’oratoire
  • ce soleil !
  • les talents de chacun
  • les bons moments de partage et de réflexion, qui font avancer
  • le réveil le matin en musique (et de la bonne musique !)
  • la veillée du 31, avec :
    • la beauté de la collégiale
    • l’accueil de dingue des paroissiens
    • le feu d’artifice au moment où l’on arrive !
    • la veillée fraternelle à la Kimpina

Un grand merci encore, c’est grâce à vous trois, Claude, Annick et Pauline, que cela a été beau ! »

Marie-Reine


Religieuses du Sacré-Cœur
www.religieusesdusacrecoeur.com
Retrouver toutes nos propositions en partenariat avec le réseau Magis

Categories: Non classé

Commentaires