Des souvenirs de l’été 2017 !

Témoignage de Nicolas – Session PBN – Politique Bonne Nouvelle – août 2017  à la Baume les Aix :

34 ans, chef de projet au Luxembourg, investi à Caritas et Serve the city, militant chez les LR :

« La PBN m’a permis de me confronter à d’autres visions du monde et de la société grâce au panel de diversité politique qui est très intéressant. Les temps de mise en débat ont permis de passer du côté « acteur » en ne restant pas seulement spectateur d’une conférence. Ça a rendu les choses plus concrètes et a permis de ne pas rester qu’au débat d’idées. Cette semaine a nourri mon optimisme en voyant des personnes d’horizons si divers œuvrer pour le bien commun, et la bienveillance qui règne a permis à chacun de remettre en cause son prisme de valeurs et de s’enrichir. »

 

Claire de retour de la session PELE AU JAPON, été 2017

Ce pèlerinage au Japon m’a beaucoup touchée. Ce qui m’a le plus frappée, c’est la cohabitation étroite de l’expérience du mal et de la souffrance, avec celle de la Providence de Dieu.

J’ai été très émue par l’histoire des chrétiens forcés de vivre cachés, de pratiquer le « Fumie » (piétinement de l’image du Christ) tous les ans, et qui ont su, malgré ce climat hostile, transmettre leur foi de génération en génération pendant 200 ans !  Ce fut pour moi un témoignage fort d’humilité, de courage et de persévérance.

Sur les lieux de persécutions chrétiennes, j’ai été saisie par le cœur compatissant du Christ ; je ne saurais dire comment, mais j’ai perçu combien le Christ avait souffert avec ses frères, qu’Il avait été présent à leurs côtés à chaque instant, et que rien de ce qu’ils ont vécu ne sera perdu ni oublié.

C’est en plein quartier chrétien que la bombe explosa à Nagasaki en 1945, dans cette petite communauté déjà si durement éprouvée par des siècles de persécutions. Et pourtant ces chrétiens, comme le Dr Nagai, ont continué de proclamer l’Amour de Dieu. Quel témoignage de foi ! J’ai été particulièrement touchée par la visite de la cathédrale de Nagasaki, où nous avons honoré la foi de cette petite communauté et prier devant le visage brûlé de Marie.

La visite d’Hiroshima a aussi été bouleversante. Nous avons uni nos prières pour la paix à celles des autres pèlerins.

Toutes ces visites étaient intenses ; nous avons plongé dans l’horreur du mal. Mais en parallèle, nous n’avons cessé d’être accompagnés par la Providence de Dieu et de l’abondance de ses dons.  Nous avons eu la joie de pouvoir faire de très nombreuses rencontres, et nous avons goûté à la générosité et à la délicatesse du peuple japonais. Très souvent, nous repartions avec des petits cadeaux soigneusement et joliment préparés. Jean Vanier dit qu’aimer quelqu’un, ce n’est pas faire quelque chose pour lui, mais c’est lui révéler sa beauté. Au Japon, je me suis sentie profondément aimée.

Un seul mot résonne dans mon cœur : gratitude !

 

Benoît, de retour d’Irelande avec la session MAGIS IN CHANGE

Le pèlerinage Magis 2017 à Glendalough a constitué pour moi une merveilleuse expérience. Une expérience de partage d’abord. J’ai bien aimé dialoguer en anglais avec les dix-sept autres participants qui venaient d’Irlande, du Portugal, de Belgique, du Venezuela, de Chine et de France. Une expérience spirituelle, ensuite. À Glendalough, j’ai découvert un lieu de pèlerinage peu commun où l’on ne trouve que nature et ruines d’un monastère ; un lieu idéal pour prier, se ressourcer et admirer la Création. D’autre part, à deux reprises au cours du pèlerinage, la célébration de la messe à la montagne a constitué un moment inoubliable. Enfin, le pèlerinage a bien entendu été une expérience sportive. Avec jusqu’à 20 kilomètres de marche par jour, nous avons pris le temps d’apprécier les beaux paysages de la montagne irlandaise. Le pèlerinage Magis a vraiment donné un sens à notre été.

Alice de retour de la session VEM – Vie En Mer

En embarquant dans l’aventure Vie en Mer je cherchais avant tout un temps de pause et un temps plus propice à la prière, loin du quotidien, des préoccupations matérielles et des préparatifs de notre mariage prévu pour septembre. Et sur ce point je n’ai vraiment pas été déçue : le dépaysement est total et tout l’environnement humain et naturel nous porte à l’aventure spirituelle ! Cette session fut pour moi l’occasion de faire le point, de remettre du sens sur ce que j’avais vécu et ce qui serait à vivre prochainement. J’ai été beaucoup nourrie par les partages en équipe et aidée par les métaphores marines des caps et des vents contraires. L’accompagnement personnel proposé durant la session fut aussi un grand plus pour moi !

Mais « Vie en Mer » fut aussi pour moi riche en découverte et en surprise :

La navigation d’abord, son exigence, les passionnés qui en parle… et l’occasion aussi de me dire que je n’ai vraiment pas le pied marin !

La vie d’équipage ensuite ; car à 8 sur un même bateau ce fut une dimension centrale de l’aventure !  J’ai été touchée par la spontanéité et la sincérité des liens qui se sont tissés entre nous. Le quotidien était vécu simplement, dans un esprit de service mutuel, d’échange et de fraternité.

Une invitation enfin à d’avantage contempler la création. Cette semaine en mer fut en effet une belle leçon de gratitude et d’humilité face à l’immensité de l’océan, à la beauté d’un coucher de soleil ou aux instants magiques passés à regarder les dauphins jouant avec notre bateau.

Vie en mer c’est donc pour moi tout cela et bien plus encore…alors n’hésitez plus à embarquer !

Categories: Non classé

Commentaires