Vous avez été nombreux et nombreuses à participer cet été à une activité MAGIS.

Soutenues ou portées par le Réseau les sessions se sont succédées dans la joie, la bonne humeur et la prière :)). Les photos et témoignages ne manquent pas. Alors bonne lecture !

  • MAGIS Pélé avec les Xavières “Aux sources de la joie”
    Pèlerinage entre Lourdes et Javier pendant 5 jours : prier, célébrer et marcher bien sûr !

    Bénédicte :
    Au commencement était un titre : « Aux sources de la joie ». Que retenir du Pélé MAGIS ?
    Des lieux et des rencontres propices à la louange : des paysages magnifiques, les sanctuaires de Lourdes et de Bétharam, le château et l’église de Javier… Nous nous sommes notamment émerveillés devant les Pyrénées au cours d’un pique-nique au-dessus de la vallée d’Ossau. Nous avons été accueillis avec une grande générosité : par le frère Laurent de Bétharam, par une paroissienne d’Izeste, par les producteurs de petits fruits, par le père Antonio, jésuite à Javier, et par sœur Feliciana au centre diocésain de Javier, et malgré les aléas de la traduction en espagnol…Des moments de partage entre jeunes pros : la vaisselle et la cuisine par équipes, le montage des tentes même par temps de pluie, la marche et les repas ensemble… […]
    Une joie intérieure nourrie : par des enseignements profonds, l’oraison silencieuse, la préparation et l’animation des messes en équipe, la mise en commun de nos réflexions, la veillée mariale, un livret permettant de mieux connaître les trois figures du pèlerinage (saint Ignace de Loyola, saint François-Xavier et Claire Monestès) et leur spiritualité, et des quizz qui répandent la bonne humeur, avec un chant pour chaque moment. En prime, un topo sur le combat spirituel dans les dessins animés ! En conclusion, nous avons vécu une semaine intense sur tous les plans : physique, émotionnel, spirituel et relationnel. Un grand merci aux organisateurs, qui nous ont tant donné.Clément :
    Durant la semaine nous avons marché de Lourdes à Oloron-Sainte-Marie pendant 4 jours, puis, le 5ème jour, nous avons rejoint en autobus le château de Javier, terre natale de Saint François-Xavier. [..]Ces marches étaient propices à des temps de prière silencieuse permettant de s’approprier et d’intérioriser les textes et réflexions proposés dans la matinée. Notamment, nos prières d’oraison ont été orientées par la formule de Saint Ignace : « L’homme est créé pour louer, respecter et servir ».La bonne humeur et la bienveillance de ce groupe nous a permis de marcher tous ensemble, à notre rythme, et de vivre une belle semaine malgré une météo pas forcément estivale. Nous avons cheminé sur les pas de Claire Monestès, Saint Ignace de Loyola et Saint François-Xavier au milieu du Béarn et de ses reliefs, en prenant le temps de découvrir ou redécouvrir ces personnages phares de la famille ignatienne. Arrivés en Espagne, nous avons visité le château de Javier et son fameux Christ souriant nous rappelant, comme un écho à notre semaine, une chose essentielle : quelle que soit la difficulté ou l’effort nous pouvons nous être satisfaits quand tout est accompli. Je suis content d’avoir vécu cette semaine un peu à part dans mes vacances. Elle m’a sorti de ma routine et elle a été stimulante tant physiquement que spirituellement. Elle m’a offert de belles rencontres et de précieux échanges, qui me permettent d’avancer et qui me façonnent. […]

Domitille :
Sur les pas de Claire Monestès, Saint François-Xavier, Saint Ignace, apprendre et réapprendre à goûter Dieu en toute chose. Nous étions une vingtaine de marcheurs, jeunes pro, pères jésuites et soeurs xavières, d’horizons différents. Moi qui suis souvent active jusqu’à en être impatiente, j’ai été saisie par la beauté des messes paisiblement célébrées en pleine nature, la lenteur du groupe le matin, la tranquillité des uns et des autres face aux imprévus de l’organisation. Un beau chemin ensemble dans les Pyrénées pour retrouver celui, plus intérieur, de la louange et de la gratitude. Merci pour cette belle semaine ! Merci Seigneur pour cette marche « Aux sources de la joie », de Lourdes à Javier.

Sylvain :
Connaissez-vous les xavières ? Si oui, vous risquez d’être embarqués dans de sacrées aventures ! Dans mon cas, ce fut un voyage aux sources de la joie. Nous sommes 20, ce qui, tout compte fait, est un bon nombre : suffisamment pour faire des rencontres, pas trop pour qu’on puisse connaître tout le monde. Nous marchons dans la nature, découvrant les Pyrénées, au milieu des aigles, des taupes et peut-être même des ours. Nous marchons aussi parmi les chrétiens de la région, visitant les sanctuaires et paroisses locaux : Lourdes, bien sûr, mais aussi Bétharam, Asson, Izeste, Sainte-Colome… Partout, nous sommes bien accueillis. Et, comme nous sommes quand même en pélé, nous prions. Nous prions en marchant, à partir d’un texte de l’Evangile. Et le dernier jour, nous allons à Javier ! Le décor change, le programme aussi, mais nous continuons notre chemin vers les sources de la joie. Nous terminons notre semaine par une messe célébrée dans l’église où saint François Xavier a été baptisé. Marcher, se rencontrer, prier, faire mémoire de nos baptêmes en marchant à la suite de ceux qui ont été chrétiens avant nous : les voilà, les sources de la joie !

Témoignages de Clément et Domitille sur le site de la Xavière

  • L’Ardéchoise projet de pélé à vélo porté par des jeunes de MAGIS Paris, ça peut donner des idées pour l’été 2022 🙂

« L’ardéchoise », une semaine à vélo pour les 20-30 ans, en itinérance dans les monts d’Ardèche.
Pour se rencontrer, se défouler, et cheminer ensemble : une initiative à co-construire ! une quinzaine de personnes ont participé à ce projet soutenu par le MAGIS – Réseau.

Adrien : Je garde le souvenir de la messe célébrée en pleine nature, et sur des selles de vélo ! J’ai aimé contempler la nature toute la semaine et depuis mon vélo. J’ai aussi été amusé de nous voir discuté deux par deux depuis tout en roulant : nous avions soif de partage !

Mes joies :

  • Cheminer ensemble, se porter les uns les autres dans l’effort.
  • Être accueillis par les habitants du pays et les rencontrer.
  • Être accueillis par les Diaconnesses de Reuilly au Mazet Saint Voy, dans une belle liturgie œcuménique.
  • La soirée « danses bretonnes » !
  • MAGIS été à Penboc’h : la Bible démasquée ! 6 jours pour découvrir les trésors de la Bible

    Joseph :
    Je suis arrivé à penboc’h avec des questionnements sur la vie, un sentiment de solitude, et je ne comprenais pas pourquoi je ne me sentais pas touché par la foi. Ce cadre très bienveillant m’a permis de m’amuser et de me faire des nouveaux amis avec qui partager. Les exercices spirituels de Saint Ignace m’ont beaucoup apporté, et ils m’ont permis de déposer mon fardeau, mes inquiétudes aux pieds du Christ.

    Estelle :
    La session d’été Magis au centre spirituel de Penboc’h a été pour moi l’expérience authentique du déconfinement de mon cœur. C’est un condensé de fraternité à travers la rencontre en vérité d’étudiants et jeunes pros de tous horizons, grâce à des temps d’échanges, d’activités, des temps de partage sur la plage et de jeux, toujours dans la bienveillance et l’accueil de son prochain, tout cela dans le cadre à la fois spectaculaire et apaisant qu’offre Penboc’h. C’est également un temps béni de renouvellement dans la foi avec la découverte de différentes manières de prier selon la spiritualité ignacienne, des temps d’écoute proposés par l’équipe d’accompagnement, la possibilité de faire l’expérience de l’accompagnement spirituel, les messes quotidiennes et la prière en groupe ; mais aussi des temps d’enseignements qui portent et nourrissent. Cet été nous avons voyagé au pays de la Bible et je rentre avec cette soif de lire et d’approfondir ce “guide du Routard” de la foi !”

    Clotilde :
    Quelle joie que ce temps passé à Penboc’h (et oui, malgré une météo capricieuse !)
    Quelle joie de rencontrer tous ces autres jeunes, en chemin, ou enracinés dans leur foi, en questionnement, à la recherche d’une écoute sur cette vie d’adulte qui commence.
    Quelle joie de savoir que tout le monde pouvait aller à son rythme, comme en vacances…
    Quelle joie d’avoir cheminé ensemble avant de mieux repartir dans nos vies.

  • La Kimpina avec les religieuses du Sacré Cœur
    Une aventure à l’école de la montagne avec le Christ au cœur de nos vies.