L’Année Déclic et l’Année Célah

deux  pédagogies différentes pour faire des choix à la manière de saint Ignace :
avec Déclic tout en restant dans sa vie quotidienne, avec Célah dans une expérience en communauté de vie.

 1) L’Année Déclic,
avec Jésus choisir et unifier ma vie

Tu as entre 22 et 32 ans ?
Un an pour creuser un choix de vie personnel vocationnel,
tout en continuant tes études ou ta vie professionnelle.

Tu as entre 22 et 32 ans

Tu te poses une ou plusieurs de ces questions :

  • Mes études me conviennent-elles vraiment ? Vers quoi me réorienter ?
  • Je suis jeune pro et je cherche un sens ou une « utilité » à ce que je fais…
  • Je viens de faire 1, 2, 3 ans… de bénévolat/service. (l’Arche, DCC, Taizé…) Quel sens je veux donner maintenant à ma vie ?
  • Je veux engager ma vie à la suite du Christ : dans le mariage, dans le sacerdoce, la vie religieuse… mais comment ne pas me tromper ?
  • J’aime quelqu’un, on est ensemble et j’aimerais discerner si je m’engage davantage ou pas ?

Pour plus de renseignements,
appelle directement père Manuel 06.52.32.66.64

Chacun-e de nous reçoit un appel, qui est aussi une promesse :

« Quitte ton pays et va vers le pays que je te montrerai.
Tu deviendras une bénédiction pour tous »
(Gn 12, 2)

> Comment entendre cet appel et comment le discerner ?

> Comment accueillir cette promesse sans peur ?

> Comment trouver ce pays où Dieu m’invite ?

Cela s’apprend et se met en pratique, avec d’autres. Une équipe d’accompagnateurs de toute la France te propose un parcours de qualité 🙂

Notre souhait : “soutenir votre liberté” (mots que le Pape utilise pour parler du discernement).

 2) L’Année Célah (Meryemana change de nom)
une année pour Dieu au féminin

 

« Cherche ces espaces de calme et de silence qui
te permettront de réfléchir, de prier, de mieux regarder le monde qui t’entoure, et alors, oui, avec Jésus tu pourras reconnaître quelle est ta vocation sur cette terre »

Christus vivit 277.

Tu as entre 22 et 32 ans ?

L’année Célah accueille des jeunes femmes entre 22 et 32 ans qui s’interrogent sur leur place comme femmes dans la société et dans l’Eglise. Elles se demandent à quelle vocation elles sont appelées : mariage, vie consacrée, célibat engagé…

Elles aspirent à s’arrêter un moment pour respirer et mieux comprendre avec le Seigneur où elles en sont et où elles veulent aller.

Elles ont souvent eu le sentiment de voir filer le temps sans parvenir à répondre aux questions qui sont les leurs au plus profond…

Peut-être est-ce pour toi le moment de vivre l’année « Célah  » !

 

C’est où ?

La maison est à Ermont, en Ile de France, dans le diocèse de Pontoise (95) : en bordure de quartiers populaires et à 10 minutes de la gare de Cernay (à 22 minutes de la Gare du Nord). Maison verticale

Les cours se déroulent à Paris : au Centre Sèvres (Facultés Jésuites de Paris) et/ou aux Bernardins (Centre Sèvres).

Les services bénévoles sont à proximité, dans les Centres sociaux et les associations existants.

Les WE et sessions se passent partout en France.

La maisonnée de Célah se compose de 2 entités :

  • Les jeunes femmes de chaque promotion (3 à 8 personnes) vivent dans la partie principale de la maison, dont elles sont responsables : ménage, cuisine, lessives, entretien du matériel, etc. IMG_3820
  • Les 2 SFX qui animent la formation habitent un appartement distinct dans la même maison.

IMG_3970

Les unes et les autres se retrouvent pour les temps de prière, quelques repas hebdomadaires, et certaines des propositions de l’année. 

Combien cela coûte ?

Pour les jeunes le minimum demandé est entre 1200 à 1800 euros pour l’année. Ce minimum peut sembler élevé pour certaines. D’autres peuvent bien davantage. C’est pourquoi chacune est invitée à réfléchir en conscience à ce qu’elle peut mettre dans l’aventure. Toutes les situations sont accueillies dans un esprit de partage évangélique.

Le prix de revient annuel est d’environ 9000 euros pour l’ensemble des 9 mois, tout compris. (Seuls les trajets de vacances et ceux de retour en famille lors des week-ends libres restent à la charge des jeunes).

Comment équilibrer le budget ? Meryemana compte sur des dons et les jeunes accueillies sont invitées à solliciter leur entourage au titre du parrainage de la maison .

Prendre contact

Avant de prendre ta décision, et pour l’éclairer, prends contact pour te renseigner : consacrer une année scolaire à vivre avec d’autres en abordant des questions qui tiennent à cœur demande à être bien pesé !

Il faudra ensuite envoyer une lettre pour te présenter avec une lettre de recommandation d’une personne qui te connaît bien.

à Claire de Bénazé
25 rue Ernest Renan
95 120 ERMONT